Lundi 13 mars 2017, 16h45, rue Rambuteau, Paris 4e. « L’arbre aux feuilles », vu inopinément, avec ses camarades prunus padus plantés en novembre 2014 (carte des arbres de la Ville de Paris : arbresalignementparis), capté immédiatement pour occuper la place de 2017. En 2016 : http://jlggb.net/blog5/?p=254.

Mots clés : ,






Vendredi 10 mars 2017, publication. Dimanche 4 décembre 2016, prise de vue, boulevard Saint Martin, non loin de la place de la République, Paris 3e. La photo signée Jacques Marie, parue dans Les Lettres françaises, donne la date : 29 mai 1968. Cette manifestation, organisée à l’initiative de la CGT, est partie de la Bastille pour aboutir, par les boulevards et les Grands Magasins, à la Gare Saint-Lazare. On parlera de 800 000 personnes. Alors qu’il est question, avec Pierre Mendès France puis François Mitterrand, d’un « gouvernement populaire », De Gaulle part secrètement en Allemagne, à Baden-Baden, pour s’assurer du soutien militaire. C’est donc une manière de scène finale de mai 68. La rangée d’intellectuels, écrivains et artistes semble ne faire nulle part l’objet d’un inventaire, nécessairement variable. D’autres photos, en particulier celles de Gilles Caron, apportent des informations. On peut lire ici : Jean-Pierre Faye, Elsa Triolet, Louis Aragon, puis Paule Thévenin, André Stil, Julia Kristeva, Philippe Sollers, Marcellin Pleinet, puis Jean Thibaudeau, Guillevic, puis Jacque Roubaud, Alain Jouffroy, Jean-Luc Godard. Deux « puis » sont aujourd’hui connus et reconnaissables : Patrick Modiano (dont le premier roman, La Place de l’Étoile, paraît le 7 juin 1968); Gilles Deleuze (dont la thèse, Différence et répétition, est de 1968).


Jeudi 9 mars 2017, 19h, rue des Moulins, Paris 1er. L’aplatissement et la graisse des caractères de l’enseigne ajoutent à massage et copient le bien-être du caractère chinois 閑, au repos (« à l’intérieur de la porte »).

Mots clés : , ,


Parution du numéro 22 de La Couleur des jours, printemps 2017, http://www.lacouleurdesjours.ch/, avec la rubrique « De l’album de jlggb ».


Mercredi 1er mars 2017, 15h30, librairie Gibert, boulevard Saint Michel. Venu voir des livres sur philosophie, réalité et vivant, pour un éventuel article, je constate avec satisfaction que L’Écran comme mobile, paru le 1er octobre 2016, est dans le rayon « Essais sur l’art ».

Mots clés : , ,


Dimanche 26 février 2017, 18h30, Paris 20e. Le square Samuel de Champlain fait la jonction entre le Père Lachaise et l’avenue Gambetta qui descend ici rapidement. La nappe de lonicera nitida, espèce de chèvrefeuille comparée au buis, entretient en hiver la couleur verte, soulignée banalement par la grille récente, moins forte que le fer forgé précédent, qui date vraisemblablement de la création du jardin en 1889 et dont il reste une partie plus bas. Le soir, comme ce soir, le reflet rouge des feux des voitures qui freinent s’ajoute tout au long de cette grille qui fait quelque 500 mètres de long.

Mots clés : , ,


Vendredi 24 février 2017, 14h34, station de métro Nation, ligne 1, direction La Défense. Un signe produit par des événements ayant eu lieu hier matin. Ou plutôt la marque d’un choc, soulignée par la marque d’une précaution, la superposition attentionnée de deux signes faisant signatures, désordre et ordre, protestation et autorité, accident et norme, etc.

Mots clés : , ,




Jeudi 23 février 2017, 20h. La Maison rouge, boulevard de la Bastille, exposition L’esprit français. Contre-cultures, 1969-1989. L’affiche est encadrée sous verre avec le cartel « Anonyme, À bas les foyers prisons, 1975, affiche, collection privée ». Elle a connu un passage sur un site documentaire : Vincennes ’70s (voir : http://www.rvdv.net/vincennes/?page_id=1030 et http://www.rvdv.net/vincennes/?page_id=576), avec la légende : « Commission culturelle du Comité de coordination des résidents des foyers » et des notes historiques, dont : « la grève des loyers des foyers Sonacotra, 1974-1979, au cours de laquelle des étudiants et des enseignants, dans les ateliers de sérigraphie et de linogravure du département Arts plastiques de Vincennes, se lancèrent dans l’agit-prop pour populariser les faits et gestes de cette grève qui sera victorieuse, notamment sur les revendications du droit de visite, du droit de réunion, du droit d’association à l’intérieur des foyers. » Les archives de jlggbblog contiennent une photographie où l’affiche est en cours d’impression dans l’atelier de sérigraphie du département Arts plastiques de l’Université de Vincennes. Une suite rétrospective pourrait indiquer le nom de l’auteur de la linogravure (ici) ainsi agrandie et multipliée, le nom de l’imprimeuse, etc.

Mots clés : , ,



Samedi 18 février 2017, 17h, Loriol-sur-Drôme. Dans l’axe de ma maison natale au champ de mars, la rue Jean-Jacques Rousseau, qui croise la rue Étienne Martin (Étienne-Martin), né ici à Loriol en 1913. Plaques en champ-contrechamp.

Mots clés : , ,


Samedi 18 février, 14h30, Chamaret, Drôme. Sous le donjon féodal, haut de 33 mètres, et son esplanade Jean Boissier d’où l’on voit Grignan et le Mont Ventoux, les roches calcaires et les marnes sont alliées aux pierres des murs de soutènement.

Mots clés :

‹ Articles plus anciensArticles plus récents ›