Transposition

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Transposition.


Lundi 10 juillet 2017, 19h30, boulevard de Ménilmontant, Paris, 20e. Cette grande artère subit l’opération d’une profonde régénération de ses conduits.

Mots clés : ,



Jeudi 8 juin 2017, 13h45, Aix-les-Bains. Le mur peint en vert affiche deux ombres superposées de feuillages et de fleurs. Leur qualité, leur netteté, ont leur origine dans deux tout petits soleils virtuels, les reflets du soleil dans les pare-brises convexes de deux autos.

Mots clés : , ,


Lundi 29 mai 2017, Paris. Épreuve d’après le négatif 6 x 6 scanné de la photographie du 29 mai 1967, Grenoble.

Mots clés : ,



Jeudi 22 avril 2017, 13h — 14h30, Arles. La Canal d’Arles à Bouc, où il est fait tranquille par une écluse vers le Rhône. La voie ferrée, là où elle sort de ce qui était les très imposants Ateliers de construction et de dépôt du chemin de fer, du PLM dès 1845 puis de la SNCF jusqu’en 1984 — aujourd’hui chantier du projet Luma pour l’art contemporain. C’est l’intervention d’Alphonse de Lamartine, le 30 avril 1842, qui fait adopter le tracé d’Avignon à Marseille passant par Arles :

« En deux mots, Messieurs, voici la raison qui me décide et qui tranche pour moi le doute, le doute que j’ai un instant partagé avec vous. J’ai ouvert la carte, je suis allé sur les lieux, j’ai vu, j’ai suivi, j’ai embrassé de l’œil, de la pensée, du calcul, cette magnifique, large, profonde vallée du Rhône que la nature semble avoir creusée et dessinée dans ses détours jusqu’au cœur du pays le plus fertile et le plus industrieux de la France, jusqu’à Lyon pour en faire la grande route fluviale, le grand déversoir du commerce et des produits agricoles de notre pays. Le Rhône à Arles est encore navigable pour les navires dont le tonnage supérieur ne les laisse flotter que sur la Mer et où ces navires étaient forcés de s’arrêter pour transborder leurs marchandises sur les bateaux plats et plus légers du fleuve. À un point pareil du cours des fleuves, la nature a écrit la place d’une ville. Elle s’y fonde nécessairement, et pour peu que des circonstances violentes ne viennent pas la neutraliser, elle y grandit, elle y prospère, elle y enrichit le pays auquel elle appartient. Telle est précisément l’admirable position d’Arles, et l’Antiquité qui ne jetait pas ses essaims, ses colonies au hasard, ne s’y était pas trompée ; ses quais, ses monuments vous le témoignent ».

Mots clés : , ,


Samedi 8 avril 2017, 12h. Athènes, Documenta 14, Polytechnion, Université nationale polytechnique et École des beaux-arts d’Athènes. Sokol Beqiri, Adonis, 2017, accompagné d’un bloc de basalte, un arbre greffé de chênes plantés pour Documenta 7 en 1982 à Kassel par Joseph Beuys.

Mots clés : , ,



Samedi 18 février 2017, 17h, Loriol-sur-Drôme. Dans l’axe de ma maison natale au champ de mars, la rue Jean-Jacques Rousseau, qui croise la rue Étienne Martin (Étienne-Martin), né ici à Loriol en 1913. Plaques en champ-contrechamp.

Mots clés : , ,


Vendredi 13 janvier 2017, 11h30, rue Isaline, Aix-les-Bains. Dans un jardin ancien resté sans construction, une opération se prépare. Tous les arbustes et un très vieux cerisier sont sciés. Vision anthropomorphique sans préméditation, apparue au moment de la préparation de cette photo.

Mots clés : ,


Jeudi 12 janvier 2016, 22h, Aix-les-Bains. Coupé il y a un mois et placé dans une bouteille d’eau, le bourgeon de mûrier expose un moment qu’il aurait connu au printemps. Et aussi son étymologie : quelque chose de velu, la bourre.

Mots clés :


Lundi 26 décembre 2016, 17h, métro ligne 6, peu avant la station Belleville. Avec sa série Strips, Gerhard Richter produit depuis 2011 des impressions digitales qui sont des interprétations par l’ordinateur de ses peintures abstraites. Voir sur son site officiel. Voir le 8 juillet 2012 : http://jlggb.net/blog3/?p=2906.

Mots clés : ,


Vendredi 23 décembre 2016, 17h, à l’angle du boulevard Saint Michel et de la place de la Sorbonne, un magasin Nike. On y trouve « des conseils d’experts pour tous les runners » et « si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, rendez-vous sur nike.com ». C’est ici même, dans la grande et indispensable librairie des Presses universitaires de France, à l’emplacement des chaussettes, qu’il y a trente ans, partant dans une étude attentive et prolongée de Jean-Jacques Rousseau qui conduira surtout à Moments, nous avons trouvé La transparence et l’obstacle de Jean Starobinski, la préface de J.-B. Pontalis des Confessions. Mon texte de 1990, « Le logiciel comme rêverie » a des attaches là et y reconnaît des suites. Deux remarques : une hypothèse est que l’étymologie de rêver est vagabonder; on sait que penser et marcher vont ensemble.

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens