Superposition

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Superposition.


Vendredi 24 mars 2017, 13h, place d’Aligre, Paris 12e. Entendu :

« On a l’impression qu’il n’y a rien à couper; finalement on trouve toujours. »

Mots clés : ,


Jeudi 23 mars 2017, 14h30, Aix-les-Bains. Sur l’esplanade du lac, la double rangée de platanes de 800 mètres de long, monument historique, était accompagnée de quelque 40 peupliers et saules, très grands, qui viennent d’être tous abattus.

Mots clés : , ,


Dimanche 26 février 2017, 18h30, Paris 20e. Le square Samuel de Champlain fait la jonction entre le Père Lachaise et l’avenue Gambetta qui descend ici rapidement. La nappe de lonicera nitida, espèce de chèvrefeuille comparée au buis, entretient en hiver la couleur verte, soulignée banalement par la grille récente, moins forte que le fer forgé précédent, qui date vraisemblablement de la création du jardin en 1889 et dont il reste une partie plus bas. Le soir, comme ce soir, le reflet rouge des feux des voitures qui freinent s’ajoute tout au long de cette grille qui fait quelque 500 mètres de long.

Mots clés : , ,


Vendredi 24 février 2017, 14h34, station de métro Nation, ligne 1, direction La Défense. Un signe produit par des événements ayant eu lieu hier matin. Ou plutôt la marque d’un choc, soulignée par la marque d’une précaution, la superposition attentionnée de deux signes faisant signatures, désordre et ordre, protestation et autorité, accident et norme, etc.

Mots clés : , ,


Samedi 18 février, 14h30, Chamaret, Drôme. Sous le donjon féodal, haut de 33 mètres, et son esplanade Jean Boissier d’où l’on voit Grignan et le Mont Ventoux, les roches calcaires et les marnes sont alliées aux pierres des murs de soutènement.

Mots clés :


Jeudi 16 février 2017, 15h. Palais idéal du facteur Cheval, Hauterives, Drôme. Sur la terrasse, près de l’« Arbre de vie », retour après plus de 50 ans.

Mots clés : ,


Vendredi 10 février 2017, 20h, 93bis. Les beaux et grands lys blancs mettent en valeur le beau et grand vase de grès, inspiré par la Corée, la Chine et le Japon à l’architecte David Chipperfield. Et réciproquement.

Mots clés : , ,


Lundi 26 décembre 2016, 17h, métro ligne 6, peu avant la station Belleville. Avec sa série Strips, Gerhard Richter produit depuis 2011 des impressions digitales qui sont des interprétations par l’ordinateur de ses peintures abstraites. Voir sur son site officiel. Voir le 8 juillet 2012 : http://jlggb.net/blog3/?p=2906.

Mots clés : ,


Dimanche 25 décembre 2016, 17h, boulevard Voltaire, à la hauteur du métro Charonne. Sur le trottoir, la date des surfaces réparées est imprimée en creux dans le goudron. Il a plu, l’eau s’est retirée mais elle reste dans les chiffres en les soulignant d’un ménisque convexe.

Mots clés : , , ,


Vendredi 23 décembre 2016, 17h, à l’angle du boulevard Saint Michel et de la place de la Sorbonne, un magasin Nike. On y trouve « des conseils d’experts pour tous les runners » et « si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, rendez-vous sur nike.com ». C’est ici même, dans la grande et indispensable librairie des Presses universitaires de France, à l’emplacement des chaussettes, qu’il y a trente ans, partant dans une étude attentive et prolongée de Jean-Jacques Rousseau qui conduira surtout à Moments, nous avons trouvé La transparence et l’obstacle de Jean Starobinski, la préface de J.-B. Pontalis des Confessions. Mon texte de 1990, « Le logiciel comme rêverie » a des attaches là et y reconnaît des suites. Deux remarques : une hypothèse est que l’étymologie de rêver est vagabonder; on sait que penser et marcher vont ensemble.

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens