coiffeur

Vous consultez actuellement les articles indexés coiffeur.

coiffure-reunion
Vendredi 2 août 2013, 8h40, rue de la Réunion, Paris 20e. Pour trouver ce type d’enseignes parisiennes, dont on a entrepris la collection depuis les débuts du blog, il faut aller dans des rues populaires mais anciennes, même si certaines, en tout petit nombre, ont été conservées et restaurées dans les beaux quartiers. De toute façon, elles disparaissent. On voit ici comment elles se redoublent de lettres autocollantes découpées au laser, avec une continuité intéressante vers le caractère Cooper Black qui, objectivement, dénote l’« Orient ».

Mots clés : , ,

coiffure-lausanne-1
coiffure-lausanne-2
Samedi 6 avril 2013, 14h30 et 16h30, Lausanne, escaliers du Grand-Pont et boulevard de Grancy. Une enseigne « Coiffeur » à la française (métal découpé sur fond d’eternit ondulé) et une enseigne « Coiffure » d’une facture typiquement suisse (peinture ou sérigraphie sur caisson lumineux trapézoïdal). Deux points communs : l’écriture cursive et le rouge.

Mots clés : ,


Samedi 1er septembre 2012, 15h45, 134 boulevard de Charonne,  Paris 20e. Coiffeur « Art absolu ».

Mots clés : ,


Mercredi 1er février 2012, 17h. Salon de coiffure au 84 rue Monge, Paris 5e. Pour continuer la collection d’enseignes cursives (et en relief). Où l’on remarque que ce n’est pas seulement l’enseigne — années 50-60 — qui est préservée, mais aussi une certaine oblique du cadre de la devanture. Ceci doit donner confiance aux clients pour qui le cheveu relève de l’artisanat, ceux qui évitent les enseignes franchisées. Le nom de la rue, qui longe à son début l’ancienne École polytechnique dont il fut le cofondateur en 1794 : Gaspard Monge, 1746-1818, mathématicien, géomètre, révolutionnaire. Une enseigne en 3D, cela a peut-être quelque chose à voir avec le calcul des volumes par le dessin : Monge est l’inventeur de la géométrie descriptive. Ou alors est-ce une histoire de cheveux coupés très courts ? J’ai connu M. Maurice Monge, professeur et auteur de nombreux manuels de mathématiques. Mais ceci est une autre histoire.
voir : http://jlggb.net/blog3/?p=289

Mots clés :


Lundi 16 janvier 2012, 19h30, rue de l’Athénée, Genève. Confirmation de la propension à mettre « coiffure » en cursives et croisement avec la série des néons.

Mots clés : ,



Dimanche 18 décembre 2011, 13h25, 14h25, boulevard Voltaire, rue de Bretagne, Paris. Des enseignes de coiffeurs, dont l’une au moins (la seconde) semble ancienne. Voir http://jlggb.net/blog2/?p=1907 et http://jlggb.net/blog2/?p=2084 et http://jlggb.net/blog2/?p=4946. Il y en avait une au 55 rue du Faubourg Saint-Antoine, mais elle a disparu avant qu’on la photographie. On devrait répondre à la question : pourquoi les enseignes de coiffeurs sont souvent en lettres cursives ?

Mots clés : ,