Un objet apporté par la mer

objet mer retour
Vendredi 27 septembre 2013, 15h10, plage de Karatsu (ci-dessous). L’objet que je ramasse, avec quelques coquillages familiers qui me semblent tout à fait nouveaux, est énigmatique. Parmi les déchets qui encombrent la plage, Hajime me signale, avec une pointe d’acrimonie, des emballages venus de Chine. On souligne d’ordinaire que l’on est ici plus près de la Corée (moins de 200 km) ou de Shanghai (moins de 800 km) que de Tokyo (950 km à vol d’oiseau). Cette proximité est donnée comme explication d’une pratique de la porcelaine venue de Corée. Masaki m’a parlé d’un artiste qui collecte et expose des objets « incompréhensibles ». Je lui ai dit que, pour ma part, je m’intéresse à l’inverse : comment des objets de la plus grande évidence (les crayons, les crassulas) butent sur l’opacité de leur origine et de leur histoire. Tout compte fait, cet objet tourné en bois léger, qui a été peint en noir, est sans doute un pion de jeu d’échecs.

japon coree chine
Carte de Google Maps.

Mots clés : ,