Le regard du maître


Samedi 28 avril 2012, 16h, station de métro Hotel de ville, Paris. L’exposition Robert Doisneau sur le thème des halles a été l’occasion d’une nouvelle « décoration » des quais. Pas très heureux, pas très bien faits, inutilement vulgarisateurs, ces panneaux semblent renforcer les stéréotypes attachés à l’œuvre de Robert Doisneau. Toujours est-il que, depuis le wagon, je me trouve exactement face au Rolleiflex — modèle « Standard » des années trente — et au regard du maître. En vérité, ce regard nous atteint, mais pas tout à fait, car Doisneau, il me semble, se photographiant dans un miroir, ne regarde pas l’objectif de son appareil mais se regarde lui-même dans les yeux.
Voir :
http://jlggb.net/blog3/?p=1912
http://jlggb.net/blog3/?p=1546


Robert Doisneau, Autoportrait (dr).

Mots clés : ,

Rédiger un commentaire

Fil des commentaires pour cet article

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.