Personnes

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Personnes.

eb-ej-1937-1990-original
Lundi 4 novembre 2013. C’est aujourd’hui le centenaire de la naissance de mon père, Émile Boissier. Ma mère aussi, Emma Jullian, est née en 1913 (voir : « 1913 », http://jlggb.net/blog3/?p=5055). Cette photo d’eux à l’âge de 24 ans a été prise à Bouvante-le-Haut, village d’une vallée du Vercors, dans le département de la Drôme où ils étaient instituteur et institutrice, le 18 mai 1937. Je l’ai déjà publiée dans le numéro 8 de La Recherche photographique consacré à la photo de famille, février 1990, p.44. On soulignera la place particulière de l’année 1913 dans l’histoire des idées et des arts, dans l’histoire des peuples et des pays.

marker petite planete
Mercredi 16 octobre 2013, 18h30, Centre Pompidou. L’opération Planète Marker débute ce soir : l’intégrale de ses films, une exposition, des rencontres, etc., jusqu’au 22 décembre. Ce qui retient mon attention plus encore, ce panneau des 31 couvertures de la collection du Seuil « Petite Planète ». Chris Marker l’a dirigée dans les années 50 et au début des années 60, inspirant son principe, son ton, sa forme graphique. Je fus « marqué » dès l’age de 11 ans par le volume sur la Chine, rédigé par Armand Gatti, que je reçu en prix au lycée. Il est à l’origine de mon intérêt pour la Chine. J’ai eu ensuite les livres Japon, Hollande, Suède, Allemagne, Autriche, etc. Je découvris une nouvelle façon de traiter le rapport texte-image.
Voir : « La coupe du temps retrouvé », 20 mai 2009 http://jlggb.net/blog/?p=3162; « Le texte et l’image », 29 septembre 2009 http://jlggb.net/blog/?p=5583

Mots clés :

arita museum
arita shibata
Vendredi 27 septembre, 11h30, Arita, préfecture de Saga, Kuyshu. Le Musée de la céramique du Kyushu montre l’apparition et l’évolution de la porcelaine dans cette région. Les premiers fours ont été fondés par des Coréens au XVIe siècle. Une salle est dédiée à la remarquable collection de Akihiko Shibata (qui dirigea une société de produits alimentaires — laquelle ?) et Yuko Shibata (qui dirigea une compagnie commerciale — laquelle ?). Elle couvre spécifiquement la production de céramique d’Arita de la période Edo (1603 — 1867). Mille pièces sont exposées, d’une donation de plus de 10 000. Quelque 500 pièces ont été données par M. Shibata au British Museum.

Mots clés : , ,

kurumi 88
kurumi 40
kurumi 36
kurumi 50
kurumi 91
Mercredi 25 septembre, 10h, Tokyo. Au moment de quitter la résidence Kurumi où j’ai loué une chambre-studio pour quatre jours, des images qui documentent le lieu. On voit le « manager » — qui semble être la seule personne de l’établissement —, M. Yasuo Sasano, dans son bureau du 4e niveau, avec un œil sur la porte et l’autre sur Internet, quand il ne contemple pas la rivière : http://www.kurumi-mansion.com/index_eng.html. C’est un hôtel que je recommande parce qu’il est très peu cher, modeste, paradoxalement bien placé à la frontière des quartiers commerçants et chics de la gare et de Ginza et de quartiers plus traditionnels et calmes. Un peu loin des métros mais bien desservi, avec le choix de cinq stations à 10 minutes et des ponts métalliques historiques et impressionnants à traverser. Un câble RJ45 de 5 mètres est prêté, mais il faut apporter son savon.

kurumi sumida gawa
Dans l’est de Tokyo, au bord de la rivière Sumida, le site de la résidence Kurumi — l’immeuble bleu à gauche —, avec le pont Eitai-bashi.

Mots clés : ,

asano ciments
Mardi 24 septembre 2013, 11h50, Tokyo. Non loin au nord de la résidence Kurumi, un monument sur le « lieu de naissance de l’industrie japonaise du ciment » : Asano Sōichirō (1848 – 1930) président de la Nippon Cement Co. Ltd.

Mots clés : ,

shiodome metro manga
Jeudi 19 septembre 2013, 22h30, Tokyo. Dans la ville souterraine qui relie la gare de Shimbashi aux gratte-ciel de Shiodome, deux spécimens standards de sarariman (サラリーマン), ou salarymen — le mot anglais vient du japonais —, costume noir et chemise blanche, sacoche noire d’ordinateur, sortant du bureau très tard.

Mots clés : , ,

MF Geidai horloge
MF Geidai Archives 1
MF Geidai Archives 2
Mercredi 18 septembre 2013, 12h — 18h, Art Media Center de Geidai (École des Beaux-Arts de Tokyo). Comme prévu de longue date, Masaki a apporté de chez lui (dans sa Toyota Prius) l’ensemble de ses carnets de travail depuis 1993 et nous commençons à choisir les pages à reproduire pour le livre.

Mots clés : , ,

A+S
montparnasse atelier
Dimanche 8 septembre 2013, 15h — 17h30, imprimerie de lithographie d’art Idem (anciennement Mourlot, imprimerie de Matisse, Picasso, Miro, Dubuffet, Braque, Chagall, Giacometti, Léger, Cocteau, Calder, etc. et aujourd’hui de Barcelo, Closky, Mosset, Cognée, Fromanger, Alberola, Kentridge, Lynch, etc.) rue du Montparnasse, Paris 14e. Cocktail du mariage de Akiko Otsu (qui fut étudiante en arts à Tokyo puis à Paris 8 avant de travailler ici) et de Sota Atsumi (qui a étudié la cuisine avec Robuchon à Tokyo puis à Lyon, avant d’être chef chez Vivant à Paris).

Mots clés : , ,

SMcQ
Vendredi 9 août 2013, 16h30, café Le Préau, rue de Birague, Paris 4e. Sadie est étudiante en littérature française (et études féminines) à Harvard. Au cours d’un séjour de deux mois à Paris avec sa professeure, Alice Jardine, qui fut étudiante à Paris dans les années 70, elle a choisi, dans le thème généra « Paris et ses révolutions », de conduire une étude sur la démolition de Vincennes en 1980. Ce sont mes photos publiées ici (voir : « Des archives : 12 photographies inédites d’août 1980 ») qui l’ont conduite à s’adresser à moi. J’ai donc répondu à ses questions : « Pourquoi cette décision brutale de raser totalement les bâtiments ? »; « Quelle résistance s’est exprimée en 1980 ? »; « Comment l’université a-t-elle évolué après son transfert à Saint-Denis ? »; etc.

vincennes-1980-10
Démolition de la faculté de Vincennes, août 1980 (photo © JLggB).

Pour en savoir plus et comprendre cette histoire, il convient de regarder ces deux films, réalisés par des collègues de l’université Paris 8 :
Le Vent de Vincennes, de Katharina Bellan, VLR Productions, 2005, 53mn, avec Monika Bellan, Jean-Maurice Dumas, Hélène Cixous, Alain Badiou, Bernard Cassen, Michel Debeauvais, Jacques Rancière, Claude Frioux, Jean Narboni et Jean-Paul Fargier;
Roman noir pour université rouge de Yolande Robveille et Jean Condé, Zarafa Films, 2008, 91 mn, avec François Châtelet, Gilles Deleuze, Jean-François Lyotard, Michel Foucault, Hélène Cixous, Bernard Cassen, Alain Badiou, Daniel Defert, Denis Guedj, Gérard Miller et d’autres.

katharina bellan P8
Le Vent de Vincennes, Julie Loi, Katharina Bellan, 2005.

paul chaslin P8
Roman noir pour université rouge, Paul Chaslin, 2008.

La disparition récente de Paul Chaslin, constructeur des bâtiments de Vincennes, grand militant de la culture populaire, a permis de rappeler son engagement et sa personnalité hors du commun :
Paul Chaslin. Souvenirs d’un entrepreneur tout terrain, Les éditions du Linteau, 2013;
« Paul Chaslin, entrepreneur, militant culturel », Le Monde, 24 janvier 2013. Lire la suite »

Mots clés : ,

ruedi-baur-ccs
Mercredi 19 juin 2013, 20h15, Centre culturel suisse, Paris. « Urgent besoin de design », mais d’abord se méfier de sa généralisation discriminante. Ruedi Baur expose ses positions et montre ses projets de recherche pour Civic City (HEAD-Genève) et à l’Ensad (Paris) : hôpital psychiatrique pour enfants de Bâle, cité de la Viste dans le cadre de Marseille Provence 2013, signalétique manuscrite de Nègrepelisse (Tarn-et-Garonne), « campus » du quartier latin (17 000 étudiants). Stimulant et résolument politique, au sens du lien, de la proximité, du contextuel, de la résistance à un « branding » envahissant.
Voir : http://jlggb.net/blog/?p=5711 et http://new.ruedi-baur.eu/

Mots clés :

‹ Articles plus anciens