Techniques

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Techniques.

nespresso tronchet
Samedi 5 octobre 2013, 12h51, Paris 8e. Les boutiques où l’on achète des capsules de café, exclusives de la marque, sont toutes situées dans les beaux quartiers de l’ouest de Paris. Quand on pose la question du pourquoi, on nous dit qu’il s’agit d’un produit de luxe — désormais connoté écologique : Ecolaboration™, Sustainable Quality™. À voir comment les clients se plient au protocole de la queue et des courbettes, avec le sentiment de faire partie du club, on mesure le coup de génie du marketing Nestlé. Récemment, le point de vente de la rue Tronchet, vers La Madeleine, a innové : l’ambiance est toujours celle d’une grande bijouterie, mais c’est un self-service — ou  self-checkout. Les variétés de café — des couleurs, des noms — sont disposées en panneaux tout autour d’une salle, constamment réalimentés par un mécanisme. Le sac rempli — élément essentiel du packaging — est déposé dans une machine, la carte Nespresso est posée sur un plateau : la liste et les prix s’affichent — les boîtes ont une puce RIFD —, et le total à payer. La carte de membre ne comporte ni nom ni numéro visibles, mais l’historique des achats est bien inscrit quelque part, qui vient enrichir les données de notre profil, pourquoi pas croisées avec celles de notre carte bancaire. Ce fichier de la clientèle vaut de l’or, et devrait intéresser sociologues et politiques. On attend de pouvoir voter avec une telle facilité.

Après coup, je trouve confirmation de tout ça sur un site de Web To Store : « Les membres encartés se trouvent à même de choisir librement leurs produits et les régler sans attente. Les hôtesses de caisse, quant à elles, deviennent conseillères et proposent le cross selling. » et sur un site de e-marketing : « La nouvelle tendance est le premium access. Autrement dit, démocratiser un service sans le désacraliser. »

Mots clés : ,

asano ciments
Mardi 24 septembre 2013, 11h50, Tokyo. Non loin au nord de la résidence Kurumi, un monument sur le « lieu de naissance de l’industrie japonaise du ciment » : Asano Sōichirō (1848 – 1930) président de la Nippon Cement Co. Ltd.

Mots clés : ,

harajuku rampe
Samedi 21 septembre 2013, 16h, Tokyo, station de métro Harajuku. C’est le moment de se servir de cette référence à Paul Klee, que l’on traine depuis toujours : son cours du Bauhaus (1921-1922) s’ouvre sur la proposition d’un « linéaire actif » (Linear aktiv), déclinée en « ligne libre » et « ligne d’accompagnement ». Ici l’accompagnement (de la ligne des marches par la ligne de la rampe) se veut utile : les portions horizontales sont pour s’appuyer quand on descend, les portions obliques pour se hisser quand on monte. On n’a pas l’occasion de vérifier car les interminables escaliers sont redoublés par des escalators. Photo trompeuse, en outre, car il y a cet après-midi des milliers de jeunes filles, toutes plus ou moins costumées, qui se pressent vers le concert du groupe (de cinq garçons) Arashi.

Mots clés : , ,

workshop-cite-des-arts
workshopistes-cite-des-arts
Mardi 10 septembre 2013, 14h. Avec Hajime Takeuchi, à la Cité des arts de Paris, un workshop sur les « haïkus visuels pour iPhones » pour 25 étudiantes de Koichi Mori, du Départment information et média du Doshisha Women’s College de Kyoto. Les participantes ont environ 20 ans, elles fonctionnent par deux. Celles-ci semblent avoir un rôle de leader.

Mots clés :

rouleau branly
Samedi 31 août 2013, 18h40, Musée du quai Branly, exposition permanente.

Rouleau de monnaie tevau, Îles Santa Cruz, début du Xxe siècle. Plumes de pigeon, plumes de muzomela cardinalis, fibres d’hibiscus, écaille de tortue, coquillages, perles de verre. D’une longueur proche de dix mètres, cette monnaie est constituée de centaines de plumes collées en plaquettes, fixées sur une trame de fibres tressées. Elle servait, entre autres, à l’achat d’une épouse. Sa valeur se mesurait à son effet rougeoyant. [Cartel]

Mots clés : , , ,

alep branly
Samedi 31 août 2013, 18h20, Musée du quai Branly, exposition permanente. Manteau de femme qombaz, Syrie, étoffe tissée à Alep, satin ikaté, soie, coton (l’ikat est un procédé de teinture partielle appliquée aux fils avant tissage) : raffinement et technique ancienne savante. Longtemps j’ai imaginé aller visiter la ville d’Alep dont le centre historique a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1986.

Mots clés : , , , ,

epissure
Dimanche 25 août 2013, 18h, 93bis. Pour introduire les fils électriques dans la gaine qui sera elle-même introduite dans le doublage des murs, il faut trouver une tactique d’accrochage au fil d’acier qui ne produise pas de surépaisseur. C’est à ce prix seulement que les trois conducteurs de 2,5 mm2 de section, qui sont de récupération et donc difficiles à redresser, pourront être tirés dans le tube en plastique annelé de 20 mm de diamètre, sur quelque 4 mètres de longueur.

Mots clés : ,

otto-piene-venise
Vendredi 7 juin 2013, 16h15, Venise, La Biennale, Arsenal. Otto Piene (1928), Lichtkugel, 1972. Il fut l’un des fondateurs du groupe Zero à Düsseldorf à la fin des années 50. Il a été ensuite au MIT, Center for Advanced Visual Studies. Le catalogue rappelle justement que ses œuvres lumineuses et cinétiques se voulaient « une sorte de baume pour le psychisme meurtri d’un monde récemment déchiré par la guerre ». Nous l’avons récemment entendu en conférence au Palais de la découverte à Paris.
Voir l’article de Frank Popper, traduit par LT pour « leurs lumières » : http://www.ednm.fr/leurslumieres/?page_id=906. Et aussi, Art Press 388 : http://axelvervoordtgallery.blogspot.fr/2012/03/artpress-388-interview-piene-mack.html

Mots clés : ,

routeurs-galerie
routeur
Samedi 2 mars 2013, 16h, galerie XPO, rue Notre-Dame de Nazareth, Paris, 3e. L’exposition OffLine Art (Aram Bartholl curateur) présente douze œuvres pour Internet. Pour les voir, il faut connecter son smartphone au réseau wifi correspondant, émis par l’un des douze routeurs exposés sur les murs.

Mots clés :

chatons-sony
Mardi 26 février, 10h, Nice-Savoie. Deux branches pour garnir le vase Raymond Loewy. Au moindre mouvement, c’est un nuage de pollen.
Voir : 26 mars 2009, « Ambiance de travail ».

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens