Animaux

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Animaux.

echinoderme-angola
Mercredi 8 mai 2013, 11h, Masmolène (Gard). Rapporté d’une plage de l’Angola par Rui (associé à sa collection de masques africains), ce « coquillage » jamais vu, probablement un squelette d’échinoderme (une espèce d’oursin plat).

Mots clés :

plainpalais-soleil
Samedi 16 mars 2013, 13h30, Genève. La plaine de Plainpalais, complètement reconstruite, est d’apparence un peu trop lisse. Mais c’est là que je situe ce que dit Rousseau de la fête, avec « un véritable air de fête », cette phrase extraordinaire :

Mais quels seront enfin les objets de ces spectacles ? Qu’y montrera-t-on ? Rien, si l’on veut. Avec la liberté, partout où règne l’affluence, le bien-être y règne aussi. Plantez au milieu d’une place un piquet couronné de fleurs, rassemblez-y le peuple, et vous aurez une fête. Faites mieux encore : donnez les spectateurs en spectacle; rendez-les acteurs eux-mêmes; faites que chacun se voie et s’aime dans les autres, afin que tous en soient mieux unis.
Lettre à d’Alembert sur les spectacles

Mots clés : , ,

oiseaux-tuileries-large
blocs-tuileries
tronc-blanc-tuileries
dimanche 17 février 2013, 14h30 — 15h30, jardins des Tuileries. Sous un soleil d’hiver, ou du printemps qui s’annonce, du fugace au vestige, diverses couches du vivant.

Mots clés : ,

ciel-02-02-2013
Samedi 2 février 2013, 16h. En sortant cet après-midi lors d’une éclaircie inattendue, pas d’autre but que de retrouver le soleil le plus longtemps possible. Dérive jusqu’au bord de la Seine, du côté du Pont Sully et de l’Île Saint-Louis.

oiseau
Détail : quel est cet oiseau ? Probablement une mouette.

Mots clés : , ,





Jeudi 22 novembre 2012, 10h-13h, Hangzhou. Immense campus Xiangshan de l’Académie des arts de Chine, entièrement conçu, de 2004 à 2007, par l’architecte Wang Shu (Pritzker Architecture Prize 2012). Déjà documenté partout, y compris pour son problématique « Musée du Bauhaus ». Le projet d’établir un pont entre la campagne — la vie des agriculteurs — et l’école semble une réalité : on croise un gardien d’oies, on longe des plantations de radis. La passerelle qui relie à la montagne est bien, mais je crois qu’elle est symbolique; elle n’ouvre sur rien. Qualité de l’entretien décevante mais beau travail des matériaux et des espaces.



Lundi 19 novembre, 16h, Shanghai, quartier Hongkou, Shajing Lu. Sous le nom de 1933 — date de sa construction par « un architecte anglais » —, ce bâtiment tente d’être un lieu de commerce à la mode. Réhabilité soigneusement depuis 2006, ce chez-d’œuvre de béton armé de style Art déco est un ancien abattoir où les nombreuses coursives et passerelles constituent un labyrinthe incroyable de la structure extérieure rectangulaire jusque dans un corps cylindrique central. De larges plans inclinés striés permettaient au bétail de monter dans les étages tandis que d’étroits escaliers en colimaçon permettaient l’accès du personnel. Il est difficile de saisir le fonctionnement de toutes ces circulations et de toutes ces chambres. On comprend malgré tout que s’y jouaient les destins parallèles des animaux et des humains, le passage d’animaux vivants en viande de boucherie et le travail harassant des abatteurs. 1933 : la même année paraissait chez Gallimard La Condition humaine d’André Malraux.


André Malraux, La Condition humaine, édition du Livre de poche, 1953 (?), couverture de Lucien Fontanarosa. Document © swallace99’s.

Mots clés : , ,


Mardi 21 août 2012, 10h30, Paris 20e. Le Jardin naturel, dans le haut de la rue de la Réunion, en bordure du Père-Lachaise, est un coin tranquille et frais, agréable et pédagogique. Il éveille pour moi la nostalgie des canaux et des lavoirs abandonnés du quartier Chateauvert à Valence, où les araignées d’eau, les libellules, les tritons et les têtards n’avaient pas besoin d’écriteaux pour être fréquentés.


Jeudi 12 janvier 2012, 13h50. Situation inédite au 93bis, il y a un chat qui peut monter officiellement dans les chambres. Son nom est Onyx, il a deux mois. Presque impossible à photographier, il bouge trop. Ou plutôt, les appareils numériques sont trop lents à la détente. Ici, il dort à moitié.

Mots clés :