Yvon Lambert

Vous consultez actuellement les articles indexés Yvon Lambert.



Apartamento, numéro 8. Voir : http://www.apartamentomagazine.com.

Vendredi 25 novembre 2011, 16h, galerie Yvon Lambert, rue Vieille-du-Temple, Paris 3e. La revue semestrielle éditée en Espagne (mais en anglais) Apartamento est plutôt à contre-courant des revues de décoration, des design ou d’architecture. On l’aime bien. Extraite du numéro 7, cette citation a valeur de manifeste :

For too many people, being happy at home is pretty much an abstract idea, something they can’t know or imagine, until it appears on some taste maker’s must-have list, or in a magazine, or reposted on Tumblr. A home sweet home is not curated or produced by acquiring a perfect arrangement of chairs, lamps and friends. A real living space is made from living, not decorating. A bored materialist can’t understand that a house has to become a home. It happens, not through perfection but by participation. Andy & Elsa Beach, 
Apartamento issue #07

En réalité, l’appel à la participation est souvent douteux, et puis l’on n’échappe pas à l’effet de prescription et de mode. Ici, cependant, deux indices sympathiques : 1° la petite exposition de dessins de Nathalie du Pasquier (présente dans le numéro 8, automne-hiver 2011-2012), dont on a aimé les motifs pour tissus à l’époque où elle était du groupe Memphis, au début des années 80. Elle est toujours à Milan mais elle est passée du côté de la peinture (http://www.nathaliedupasquier.com/home2.html); 2° la crassula dans la vitrine (en ville, elles sont toujours dans des vitrines), comme partie prenante du décor Apartamento, et comme emblème d’une culture transcontinentale, à la fois plutôt populaire et un peu snob (ce sont des synonymes).

Mots clés : , ,


Samedi 7 mai 2011, 19h, galerie Yvon Lambert, Paris, 3e. Douglas Gordon (1966, Glasgow, vit et travaille a? Berlin), Phantom, 2011, projections vidéo sur un écran biface (environ 6 x 3 m), estrade de planches brutes, un piano Steinway, un deuxième piano brulé, un miroir. L’œil est celui du chanteur Rufus Wainwright dont la voix est entendue dans l’installation. (Photo jlggb à ne pas utiliser sans autorisation) — Voir : http://www.yvon-lambert.com/Phantom-E219.html. Et aussi : http://lostbutfound.co.uk/

Mots clés : , ,



Samedi 12 mars 2011, 17h, galerie Yvon Lambert, 108 rue Vieille du Temple, Paris 3e. Jonathan Monk, It’s a Circus !, 23 tableaux monochromes (l’accès à cette salle est barré) et 23 photographies réalisées dans la galerie pendant l’accrochage, avec une troupe de cirque.
http://www.yvon-lambert.com/

Mots clés : , ,


Mardi 25 janvier 2011, 18h20, vitrine de la librairie de la galerie Yvon Lambert, rue Vieille du Temple, Paris : Bethan Huws, 3 Walnuts, bronze, 2010, 4000 €. Bethan Huws est née à Bangor, Pays de Galles. Elle vit et travaille à Malakoff.
Une « sculpture » à l’échelle un, trois noix posées, c’est ce que j’avais fait pour commémorer le « séchoir à noix » le 9 janvier : http://jlggb.net/blog2/?p=3763.

Mots clés : , ,