hôpital

Vous consultez actuellement les articles indexés hôpital.


Mardi 1er mars 2011, 11h. Hôpital Saint-Antoine, Paris 12e. Palimpseste de soi-même.

Mots clés : ,


Jeudi 19 août 2010, 12h. Esquirol. Dans le patio, sous la galerie, diverses chaises pour les patients et leurs visiteurs. Parmi elles ressortent les Eames (Charles and Ray Eames) oranges. Créé en 1948, le modèle DSS (dining height, side chair shell, stacking base) est la toute première chaise en plastique, semble-t-il. Ici, ce sont des exemplaires anciens, en résine armée de fibre de verre, aujourd’hui remplacée par du polypropylène (http://www.hermanmiller.com/Products/Eames-Molded-Plastic-Chairs). Nous en avions massivement à Vincennes. Le Paris 8 actuel de Saint-Denis en conserve quelques exemplaires (les autres ayant rejoint les brocanteurs et plus probablement les intérieurs privés du personnel de l’université). Il faut remarquer les barres latérales qui permettent d’empiler ces chaises et de les assembler pour les auditoires. En somme, les chaises d’Esquirol, loin de leurs amateurs branchés, probablement récupérées dans des salles de cours et de conférences d’hôpitaux universitaires des années 70-80, conservent leur potentiel de socialisation. Et puis, j’en fait l’expérience ce matin, on peut y s’y caler calmement pour goûter le rayonnement du soleil, comme membre d’une collectivité désemparée et solidaire.


Assemblée de chaises DSS, reproduction d’une double page du catalogue Eames Design, Tokyo Metropolitan Art Museum, APT International, 2001, réalisé par Maki Izumikawa (la femme de Hajime T.). [dr]



Jeudi 10 mars 2005, vers midi. Notre visite de la maison des époux Eames à Pacific Palisades (Los Angeles), 1949 et après. Voir : http://eamesfoundation.org/visit_house.html.

Mots clés : , ,


Mercredi 4 août 2010, 23h. Rapportée du parc d’Esquirol, cette disamare, akène ailé d’un érable (de quelle espèce ?). Les graines semblent peu formées, mais les ailes sont bien là.

Mots clés : ,


Dans le billet « Plante somnambule » du 9 septembre 2008, il était dit que le polygonum était associé pour moi au somnambule. L’« Épilogue provisoire » ajouté en 2009 a pointé son esprit subversif. Mardi 3 août 2010 à 15h30, dans la haie qui clôt Esquirol au nord-est, je remarque son énergie vigilante et obstinée qui le range du côté du vigilambule.

Mots clés : ,

Au sud


Jeudi 29 juillet 2010, 15h30. L’ensemble des patios d’Esquirol est construit sur une pente qui va vers la Marne, au sud. De la sorte, le mur au sud, bien que très haut, ne dépasse pas le niveau de la terrasse.

Mots clés :


Vendredi 23 juillet 2010, 17h. Mur du nord de l’enceinte de l’Hôpital Esquirol, Saint-Maurice.

Mots clés : , ,


Jeudi 22 juillet 2010, 15h. Saint-Maurice, Hôpital Esquirol, service Daumezon.

Mots clés : ,