Chautagne

Vous consultez actuellement les articles indexés Chautagne.

Chantemerle


Vendredi 29 juillet 2011, 16h, Chindrieux, Chautagne, Savoie. Le terrain de Chantemerle fait son apparition sur ce blog, modeste, mais à l’occasion d’un défrichage qui le rend accessible partout (cinq niveaux de terrasses). On reparlera peut-être de ce coin de verdure et de ses arbres : buis, chênes, frênes, noisetiers, etc.

Mots clés : , ,


Mardi 12 juillet 2011, 14h53, Serrières-en-Chautagne, Savoie. Ce chèvrefeuille attire notre regard. Il est rare de voir ainsi ensemble ses fleurs et ses fruits, ici tellement rouges.

« Ses fruits sont des baies qui peuvent être très toxiques malgré leur bel aspect. Elles contiennent entre autres de la saponine et de l’acide cyanhydrique ainsi que d’autres substances encore indéterminées. Ses baies sont mortelles, surtout lorsqu’elles sont rouges car très attirantes pour les enfants. »
Wikipedia

Voir « Le Jardin de Julie », Vals, 22 juillet 2009 : http://jlggb.net/blog/?p=7085

Mots clés : ,


Mercredi 15 juin 2010, 16h, passage du Rhône, vu du train TER de Genève vers Aix-les-Bains. Les glaciers ont bien fait les choses, pour l’étendue du paysage et pour que le Rhône ne fasse qu’approcher le Lac du Bourget et ses marécages. La Chautagne, — dont on devrait reparler — dans le fond, y devient rhodanienne par sa proximité avec un fleuve tourné vers le midi et la Méditerranée. Il paraît que le glacier d’Aix-les-Bains descendait par la « vallée de l’Isère », Grenoble, Vinay, jusqu’à Loriol, là où coule aujourd’hui un Rhône Nord-Sud. Une façon de dire que la Chautagne — et le Genevois — sont l’amont de chez moi.

Mots clés : , , ,




Dimanche 17 janvier 2010, vers 16h, dans les vignes de Chautagne entre Chindrieux et Ruffieux. Certains celliers (dans la région on dit sarto) de ce type sont encore en usage et sont entretenus.
À rapprocher des chalets de Vals : « Chalets ? », juillet 2009.

Mots clés : ,