Beijing

Vous consultez actuellement les articles indexés Beijing.


Vendredi 17 juin 2011. Le billet précédent me fait ressortir une photographie qui a été utilisée sur le carton d’invitation de mon exposition de septembre 1990 au Musée de L’Élysée à Lausanne. « Vestiges et installations » consistait en un ensemble de photographies carrées — prises avec un Rolleiflex —, en couleurs ou en noir et blanc, tirées dans le format 40×40 cm, faites à Pékin au cours du mois de septembre 1985, parallèlement à la série des 1000 diapositives du vidéodisque Pékin pour mémoire. Elles se rattachent à la sous-partie de ces trajets photographiques motivée par le pittoresque d’« installations spontanées », mais se réfèrent aussi aux photographies anciennes de Pékin que l’on pouvait connaître par des livres. Cette couverture blanche au soleil se situait au sud du quartier Dongdan, non loin de la gare centrale.

Mots clés : ,


En octobre 1980, pour les besoins de l’exposition 50 ans de gravures sur bois chinoises 1930-1980 et de son catalogue, nous avions demandé à Ma Gang (?? 1956-), alors étudiant de la section de gravure de l’Institut central des Beaux-Arts de Pékin, de nous faire une démonstration des diverses étapes de la taille et de l’impression d’une gravure sur bois. (Photo JLggB, 1980)
En octobre 2009, visitant cette même école, désormais loin du centre de Pékin et nommée China Central Academy of Fine Arts, nous avons rencontré M.G. à la tête du Digital Media Lab. Ici comme souvent dans les écoles d’art, le département numérique est issu du département de gravure : du fait du rapport aux techniques de création-reproduction, de la recherche d’un art apte à une large diffusion, de la proximité avec le design graphique, etc. Ma Gang a étudié à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Paris, de 1991 à 1993.

Voir : http://jlggb.net/blog/?p=5927.

Mots clés : , ,