Un revêtement de céramique


Lundi 18 avril 2011, 16h20. 219 rue du Faubourg Saint-Antoine, Paris, 11e. Ce revêtement de céramique d’une devanture (un hôtel pauvre) est remarquable, bien qu’il puisse passer inaperçu. Voilà une pratique architecturale et décorative des années 50-60 dont on devrait s’inspirer. On entrevoit, dans le reflet, la fontaine du XVIIIe siècle (de l’architecte Jean Beausire, achevée en 1719, dite Fontaine de la Petite-Halle) qui se trouve face à l’entrée de l’Hôpital Saint-Antoine.