Jean-Jacques Rousseau

Vous consultez actuellement les articles indexés Jean-Jacques Rousseau.

 jjr_pantheon.jpg
Place du Panthéon, lundi 21 janvier 2008, 16 h.

Dans la perspective de 2012, il est question de poursuivre les « suppléments au monuments ». De The American Monument de Lee Friedlander, il faut retenir la façon d’enregistrer contexte et circonstances dont le monument (ce qui entretient la mémoire) ne serait que le prétexte. Non loin de l’Hôtel des Grands Hommes, la statue du Panthéon (en pierre, remplaçant celle de bronze enlevée pendant la guerre) était passée inaperçue pendant toutes les années de recherche des monuments à Rousseau.

americanmonument_min.jpg
Lee Friedlander, The American Monument, Eakins Press, New York, 1976

Mots clés : , , , , , , ,

blog-blog

C’était un lieu important dans la liste de l’itinéraire Rousseau et il fut une destination dès 1992. En 1993, le millepertuis y était filmé et collecté pour Flora petrinsularis. Plus tard, en 1996 probablement, c’était de premiers essais de panoramiques pour Moments de Jean-Jacques Rousseau, sous un arbre au bord de la route, déjà repéré précédemment comme site pour la lecture en pleine campagne.

Monlési (Mon Loisir) est une maison construite en 1755 par Abram de Pury, lieutenant colonel du Val-de-Travers, que visitait Jean-Jacques Rousseau durant son séjour à Motiers, de 1762 à 1765, citée à plusieurs reprises dans Les Confessions.

Le 15 août 2007, partant de Couvet, l’itinéraire de la promenade d’une journée conduisait, dans la vallée, à Môtiers, puis à Boveresse, montait à Monlési (1085 m) puis redescendait à Couvet (voir les deux billets précédents).

monlési-1
Monlési, la maison, 15 août 2007, vers 17h.

monlési-2
« L’arbre de Monlési », 15 août 2007, de 17h à 18h. La route s’élargit pour que les voitures — ou les tracteurs — puissent se croiser.

monlési-3
Le Val-de-Travers, canton de Neuchâtel, Suisse. De droite à gauche, les villages de Couvet, Môtiers (repère rouge), Fleurier.

monlési-4
Détail de la photo précédente où l’on voit la route et l’arbre (on les distingue aussi, ce qui est étonnant, sur la vue d’ensemble) et la maison.

Mots clés : , ,

blog-blog
camille-roqueplan-annecy
accrochage_cerises_2002
14 juin 2002, Palais de l’ïle, Annecy, montage de l’exposition Moments de Jean-Jacques Rousseau, accrochage de l’aquarelle de Camille Roqueplan, Jean-Jacques Rousseau cueillant des cerises, 1836, acquise pour l’occasion par le Musée-Château d’Annecy (Inv. 2000.27). L’idylle (petit poème lyrique) de Thônes  a servi de point de départ pour Moments de Jean-Jacques Rousseau, installation (1997-2002) et CD-ROM (Gallimard, 2000).

cerises-rousseau-2002
Cerises photographiées pour servir de couverture au dossier de presse de l’exposition, 6 juin 2002.

Voir « Inventaire : 2006.0.3 », billet concernant la nouvelle version et le nouvel accrochage le 15 novembre 2008.

Voir également :  « La couleur des cerises », et « Belvédère ».

Mots clés : , , , ,

Articles plus récents ›